Inès Halimi

Inès Halimi est une compositrice, chanteuse et pianiste, française.
Directrice artistique de la Compagnie …Sans Oublier…, elle crée et produit des spectacles pluridisciplinaires : mêlant musique, théâtre, littérature, danse, et peinture.

Née en 1993 à Paris, son grand-père, Paul Hadjaje, “alto super-soliste” de l’Opéra de Paris, l’immerge très jeune dans la musique. Elle commence le piano à l’âge de 4 ans, et entame un cursus musique-études à « horaires aménagés » à 7 ans, au Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne-Billancourt, dans la classe de Michèle Tedeschi. À 15 ans, elle commence l’étude approfondie du chant lyrique avec Sophie Pondjiclis (mezzo-soprano), et en parallèle, développe ses qualités pour le Jazz et l’improvisation avec Mila Lumbroso. 

Au sortir du baccalauréat, Inès Halimi est admise à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU) en Bachelor de Chant Jazz, dans la classe de Susanne Abbuehl, où elle approfondit son travail sur l’improvisation et la composition.
Menant de front l’étude du jazz et du chant lyrique, elle est admise en Master d’Interprétation Lyrique au département Classique de l’HEMU, dans la classe de Leontina Vaduva, puis de Stephan Macleod. Elle suit parallèlement une formation intensive d’Interprétation Théâtrale, dans le cadre de l’Atelier Lyrique de l’HEMU dirigé par Marc Mayoraz.
Inès Halimi est également titulaire d’un Master en Pédagogie Vocale et Instrumentale, qu’elle poursuit dans la classe de Frédéric Gindraux. Depuis décembre 2017, conseillée et encouragée par la compositrice Isabelle Aboulker, elle est suivie dans son travail de composition musicale par le compositeur français, Yves Chauris.

En septembre 2018, Inès Halimi fonde la Compagnie …Sans Oublier… aux côtés de Marc Mayoraz. Ils signent ensemble leur première création, Giacometti ou le Jeu des Mots (créée en 2019, au Théâtre Interface de Sion). Inès Halimi écrit le texte, et compose la musique du spectacle, que Marc Mayoraz met en scène. Le deuxième projet de cette compagnie se concrétise en août 2020, à l’Estival des Mosses, où Inès Halimi et Marc Mayoraz proposent une « lecture musicale » du livre Mon père sur mes épaules de Metin Arditi. En collaboration et avec l’accord de l’auteur, Inès Halimi met en musique le livre, que Marc Mayoraz interprète sur scène. 

En tant que compositrice, elle crée sa mélodie Quiero à l’Opéra de Lausanne en septembre 2020, interprétée par la mezzo-soprano Marina Viotti. Par deux fois lauréate de l’Académie de composition « Léo Delibes » sous la direction de Thierry Escaich, elle compose au cours de la saison 2020-2021 le Quatuor pour un inconnu, une pièce pour quatuor de saxophones. La pièce est créée et interprétée par le Quatuor Ellipsos, en juillet 2021 au Festival des Forêts de Compiègne. Pour la saison 2021-2022, elle composera une pièce pour le Trio Messiaen, qui sera créée en juillet 2022 au Festival des Forêts.
Un projet ambitieux est en cours d’écriture autour du dernier Monologue de Caligula (d’après la pièce d’Albert Camus) : Inès Halimi met en musique ce monologue pour Marina Viotti, l’Ensemble Appassionato, et un ensemble de rock, dirigé par Mathieu Herzog. La création mondiale aura lieu à Paris en 2022, à la Salle Gaveau.

En tant que chanteuse, Inès Halimi chante sous la direction de chefs tels que Leonardo Garcià Alarcòn (soprano solo, dans l’oratorio Israël en Egypte de G. F Händel), Nir Kabaretti (rôle de Papagena, dans Die Zauberflöte de W. A Mozart) à l’Opéra Studio de Jérusalem, David Schemer (rôle de Cleopatra, dans Giulio Cesare de G. F Handel) avec l’Orchestre Baroque de Jérusalem.
Dans un répertoire plus contemporain, Inès Halimi aborde Written on skin (rôle d’Agnès), et interprète Music for 18 musicians de Steve Reich, sous la direction d’Emmanuel Séjourné, aux côtés des chanteuses Susanne Abbuehl et Lauren Newton.
Sur scène, elle s’associe également à des musiciens comme le pianiste Jean-Philippe Clerc (chef de chant de l’Opéra de Lausanne), le pianiste Yakir Arbib, la mezzo-soprano Marina Viotti, le pianiste et compositeur Alix Logiaco, et les concertistes Nikita et Maxime Ramic. 

© Copyright - Inès HALIMI - Design : Nadine Guyon - Photos : Maximilien Franco, Estelle Vidon - 2018